par | Sep 11, 2017 | Événements, France |

Quand les vignes vous donnent la Berlue

 

Le samedi 24 juin 2017, La Berlue a ouvert ses portes. Basée à Gaillac dans le Tarn, elle a été fondée par deux brasseurs amateurs devenus pros : Cédric et Mathieu, aventuriers de la bière depuis leurs 40 ans. Après avoir travaillé 12 années dans leurs emplois respectifs, ils ont décidé de passer le cap grâce aux encouragements de leur entourage.

Au milieu des champs, leur brasserie est joliment décorée dans un style bois. Les portes sont toutes surmontées d’une description : « Zone d’ébullition », pour la pièce de brassage, ou encore « Zone de pression », pour le bar. En face de ce dernier s’étend une table remplie de jeux, tous en bois, qui renforcent l’ambiance chaleureuse de la pièce.

Mathieu nous a fait visiter la brasserie en compagnie d’autres curieux. De la salle de stockage à l’embouteilleuse neuve, nous avons pu observer le matériel dans tous ses détails. C’est une belle brasserie qui est bien agencée.

De la simplicité et un brin d’originalité

 

Ils ont opté pour un système très original au bar : La duss. Le client peut choisir de mélanger les différentes bières ! Puisque les bières sont très proches et se distinguent seulement par leurs houblons, c’est tout à fait possible.

Ce ne sont pas des bières qui osent, mais elles sont vraiment bien équilibrées et restent bien au-dessus de ce qu’on trouve en grande surface. Leur motivation n’est pas de s’exporter par-delà les frontières. Non, ils sont plutôt dans une démarche pédagogique. Ils nous ont confié qu’ils voulaient partager avec les habitants de Gaillac et des environs, majoritairement viticoles, le goût des bières artisanales. Faire découvrir le houblon ! C’est leur premier objectif, avant de se lancer dans des bières plus originales et donc moins attrayantes pour un public non initié. On pouvait aussi choisir de prendre des bières invitées de la brasserie Basqueland.

Leur marque de fabrique est de créer des bonnes bières en utilisant seulement les ingrédients de base : pas d’ajout de fruit, de sirop, d’exhausteur de goût… Malt, levure et houblon et c’est tout ! Ainsi, comme nous l’a dit Mathieu, les gens qui boivent leurs bières ont « la  berlue », car ils hallucinent devant les explosions de goûts, tout à fait naturelles. C’est leur idée de la « bière moderne ».

Quatre de leurs bières étaient disponibles en pression :

La Occitan Wheat : 5.5°, bière de blé, style américain, robe dorée. Sèche et poivrée.

La Gaillac Pale Ale (GPA) : 5.4°, bière blonde douce et fruitée. Houblons Mosaic et Citra

La Gaillac Pale Ale Citra : autre version de la GPA, touches de pamplemousse et fruit de la passion.

La Gaillac Pale Ale Mosaic : version de la GPA avec des notes de résine et de pin.

De quoi boire, manger et s’amuser

 

Vers 15h, pour combler une petite faim, nous avons pris un pâté de cochon noir avec du pain bio. Ils ont très bien accompagné nos demis, sur la jolie terrasse ombragée au dehors.

Ensuite, nous avons opté pour une partie de molki au soleil, sur le grand terrain de pétanque devant la brasserie. Cette dernière est vraiment un lieu très ludique où chacun trouve son bonheur. Avant de partir, nous avons dégusté un fish and chip’s préparé par le foodtruck Cod-en-Bleu qui s’était déplacé pour l’occasion.

Évidemment, nous sommes rentrés avec un carton avec les versions bouteilles de leurs bières, pour nos futures dégustations…à suivre !

 

Share This